Viseca enregistre un fort recul de son chiffre d’affaires en raison de la COVID-19

 

Le coronavirus a eu un impact sur le résultat 2020 de Viseca. Après avoir été divisée en deux sociétés (l’une spécialisée dans l’émission, et l’autre dans les services) et avoir fortement numérisé et modularisé son offre, l’entreprise est toutefois parfaitement prête à affronter l’avenir. À l’issue de la pandémie, elle devrait donc enregistrer un rebond de son chiffre d’affaires à l’étranger et renouer rapidement avec une croissance durable.

 

Zurich, 16 avril 2021 – La pandémie de coronavirus, qui a éclaté en 2020 et mis temporairement à l’arrêt un large pan de l’économie, n’a pas épargné Viseca : le chiffre d’affaires consolidé de l’entreprise a reculé de 29,2% pour s’établir à 385,2 millions de francs (contre 544,2 millions l’année précédente). Si une partie (67,9 millions, soit 12,5%) de cette baisse s’explique par la vente de cashgate en 2019, le reste (91,0 millions, soit 16,7%) est une conséquence directe de la crise sanitaire. Le résultat consolidé est donc lui aussi décevant : alors qu’il s’élevait à 58,3 millions de francs en 2019, il était de -20,4 millions en 2020.

 

En fin d’année dernière, les fonds propres se montaient à 574,4 millions de francs (contre 654,8 millions en 2019) et représentaient donc un ratio de 50,3%. Viseca reste donc très solide malgré la crise sanitaire.

 

Répartition des activités liées aux cartes entre émission et services

Depuis octobre 2020, Viseca propose aux banques figurant parmi ses clients la possibilité d’émettre elles-mêmes des cartes. C’est dans cette optique qu’au premier semestre de l’année dernière, les sociétés Accarda SA et Aduno Finance SA ont été intégrées à Viseca dans le cadre de deux fusions. Aduno Holding a ensuite modifié sa raison sociale au 18 juin 2020, et se nomme désormais Viseca Holding. Enfin, la division de l’entreprise en deux sociétés (l’une spécialisée dans l’émission et l’autre dans les services), qui était préparée depuis environ deux ans, a pris effet au 26 octobre 2020. Ainsi, Viseca propose à présent à ses clients une flexibilité unique sur le marché des paiements en matière d’élaboration de packs de prestations et de produits de carte. De premières banques ont d’ores et déjà mis en œuvre le nouveau modèle d’émission pour la Debit Mastercard® ou la Visa Debit.

 

Du changement au sein du Conseil d’administration

Le 1er juin 2021, il sera proposé à l’assemblée générale que Stefan Gempeler, responsable Produits & opérations et membre du comité de direction de Valiant, rejoigne le Conseil d’administration de Viseca Holding SA en lieu et place d’Ewald Burgener, CEO de Valiant, qui souhaite se retirer. Le conseil d'administration tient à remercier Ewald Burgener pour ses nombreuses années de précieux services à la société. Il a joué un rôle décisif dans l'élaboration du réalignement stratégique de Viseca.

 

Le rapport annuel en ligne 2020 peut être consulté dans son intégralité sur reports.viseca.ch/20.